CHAMBRE PROFESSIONNELLE INTERNATIONALE DES CONSEILLERS EXECUTIFS D'ETATS

INTERNATIONAL CHAMBER OF STATES EXECUTIVE COUNSELORS

 

LA FEDERATION INTERNATIONALE DES CONSEILLERS EXECUTIFS D'ETATS

 

 

 

 

THE INTERNATIONAL FEDERATION OF SOVEREIGN FINANCIAL ADVISORS

 

 

 

La Fédération Internationale des Coneillers Exécutifs d'Etats rassemble tous les Conseillers Exécutifs d'Etats en formation, en exercice ou retraités. Elle leur offre un cadre propice pour conduire des réflexions, animer des débats et mener des actions corporatistes destinées à renforcer la cohésion au sein de ce corps et à valoriser leur vie professionnelle et personnelle. 

 

La FICEE tient une université d'été dont elle fixe la périodicité et le programme, et organise différentes manifestations pour ses membres dans le monde entier. 

 

Elle peut faire des préconisations à la CHAPICEE en vue d'améliorer le régime statutaire, les conditions de formation et d'exercice des Conseillers Exécutifs d'Etats.

 

La FICEE est structurée autour des sections nationales afin de porter ses actions au plus près de ses membres dans différents pays où ils résident et interviennent.

 

 

La FICEE anime également plusieurs chantiers importants sur le plan international, notamment sur le front de la moralisation des pratiques financières entre Etats, particulièrement en ce qui concerne la question de la dette publique internationale. Elle s'investit ainsi en vue de l'adoption de la Première Convention Multilatérale sur le Droit des Emprunts Publics Internationaux. Dans ce cadre particulier, elle soutient la création d'une Juridiction Financière Internationale qui se chargerait du contentieux financier international. Elle participe enfin activement à la mise en place et au fonctionnement de l'initiative SIDEINE mise en place par le Cabinet GRATHON pour assurer la réduction des engagements extérieurs des Etats.

 

 

 

LE BUREAU DE LA FICEE

 

 

 

L'ORGANISATION DE LA FICEE

 

 La FICEE élit un bureau pour un mandat de 4 ans renouvelable. Les premières consultations en vue de la désignation par voie élective des membres du Bureau de la FICEE auront lieu en 2024. Un Bureau provisoire est mis en place et fonctionne sous la magistrature morale d'un Doyen Honoraire qui est le Conseiller Exécutif d'Etats le plus ancien.

 

 

LE DOYEN HONORAIRE DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Antiste, Chancelier Ordinal

Sylvestre PIAM, PhD Law

Jurisconsulte Financier International      

Emeritus Sovereign Financial Advisor

 

LE PRESIDENT DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Chevronné

Jacques NTOGUE, DBA Dauphine

Economiste Energéticien - Banquier International

Conseiller Exécutif d'Etats

 

PREMIER VICE-PRESIDENT DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Principal

Baudry AMOUYA

Conseil Financier

Sovereign Financial Advisor

 

DEUXIEME VICE-PRESIDENT DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirant

Anouar FRIAA

Expert Télécoms-Réseaux

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

LE SECRETAIRE GENERAL DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirant

Sacha GUILLOU

Banquier Privé

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirante

Emma GOLDSMITH

Experte en Communication Internationale et Relations Internationales

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

LE TRESORIER DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirant

Augustin GNIE FOKOUA

Expert en Systèmes de Santé et Protection Sociale

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

LE TRESORIER ADJOINT DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Principal

Rémy MAKABU

Inspecteur Budgétaire - Expert Gestion Recettes Fiscales

Sovereign Financial Advisor

 

PREMIER COMMISSAIRE AUX COMPTES DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirant

François ENJAGO PASSEMA

Ancien Directeur de Services Administratifs - Expert en Management Public

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

DEUXIEME COMMISSAIRE AUX COMPTES DE LA FEDERATION

 

Archi-Maître Aspirante

 

 

Conseiller Exécutif Stagiaire

 

 

 

 MEMBRES HONORAIRES DE LA FEDERATION   

 

 

 

Joel MOUNIF+ (1976-2022)

Archi-Maître Chevronné

Membre du Comité de Fondation de la CHAPICEE

 

 

 

Lei Gomes BITOMBOKELE+ (1975-2023)

Archi-Maître Principal

Conseiller de la Cohorte II

 

 

 

 

 

 

 

LES CLERFIS

 

 

LE COMITE DE COORDINATION DES CLERCS FINANCIERS INTERNATIONAUX

 

 

 

 

BUREAU DU COMITE

 

Président : Nicodème AZEME MBA

Vice-Présidente : Houda BELKHIMA

Secrétaire Général : Mohamadou BASSIROU

Trésorières : Bacide BELAIR et Hadja HAOUA HAOUA

 

 

MEMBRES DU COMITE

Fatima Zahra MAAZOUZI, Samedy NDAKETCHA, William OUAFO, Katia BOUYAMED, Asmiralda NGONGANG, Bacide BELAIR, Josephine BASSILEKIN, Marie Rida DJUDJE KAMGA, Ziane NOURIA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES GRANDS CHANTIERS DE LA CHAPICEE

 

 

 

 

LE PROJET DE CONVENTION MULTILATERALE  SUR LE DROIT DES EMPRUNTS PUBLICS INTERNATIONAUX

 

 

 

Ce projet conçu par M. Sylvestre PIAM et promu par la FICEE ambitionne de révolutionner la pratique des protocoles financiers internationaux générateurs de dette. L'enjeu majeur, au regard de l'impact de la dette sur les générations futures des pays du Sud notamment consistera à rompre  l'opacité qui caractérise la négociation et la signature des conventions de prêts bénéficiant aux Etats.

 

Il s'agira notamment d'astreindre les protagonistes à publier les projets de prêt et surtout à rapporter la preuve que l'engagement du gouvernement a été précédé sur le plan national d'un débat public sur le bienfondé du prêt, et que le gouvernement a été dûment habilité à contracter le prêt.

 

Il s'agit de mettre un terme aux collusions entre oligarchies politiques des pays prêteurs et des pays emprunteurs et qui, comme on le sait, sont génératrices de "dettes odieuses" que les pays sont néanmoins tenus de rembourser. Ainsi, l'idée chemine dans cette convention qu'en cas de non respect des exigeances de transparence, un Etat puisse refuser de rembourser une dette à la suite d'une succession de gouvernement et que ce refus ne puisse pas être de nature à engager la responsabilité internationale de cet Etat.

 

Télécharger le projet de Traité sur les emprunts publics internationaux (Accès Réservé)

 

 

 

 

 

LA FUTURE COUR INTERNATIONALE DES COMPTES PUBLICS ET DU CONTENTIEUX FINANCIER D'ETATS

 

 La création de la CICCOFE est un challenge générationnel majeur car on se pose toujours la question de savoir pourquoi à Bretton-Woods (USA) les Etats réunis après guerre n'ont pas jugé nécessaire de créer une juridiction financière internationale. A supposer que les enjeux financiers à ce moment là n'aient pas été jugés porteurs de contentieux potentiels, les années 50 à 2000 ont été ponctuées par d'importantes crises financières aussi bien bilatérales qu'internationales nécessaitant un activisme sans précédent de la diplomatie financière. Dans de telles conditions, il aurait été souhaitable qu'une telle juridiction internationale s'interposât.

 

Une telle innovation institutionnelle semble aujourd'hui inéluctable au regard de la profusion des contentieux financiers internationaux dont une importante partie s'articule autour de la dette souveraine, et une autre, très médiatisée bien que beaucoup moins importante s'articule autour des biens mal acquis ou des fonds issus de dépôts illégitimes susceptibles de faire l'objet de mesures de gels.

 

Il paraît impérieux qu'un ordre de juridiction international spécifique soit mis sur pieds pour connaître de tous ces litiges qui ne sont pas nativement de la compétence de la Cour Internationale de Justice déjà bien occupée par les contentieux juridiques internationaux.

 

Il faut également ajouter que le principe de la neutralité juridictionnelle devrait pouvoir s'appliquer dans les organisations internationales, et notamment les institutions financières internationales qui sont généralement à la fois juges et parties dans les contentieux multiples qui parfois les opposent à leurs membres.

 

Enfin, les oppositions irréductibles entre créanciers publics ou privés et emprunteurs souverains aussi bien au sein du Club de Londres qu'au sein du Club de Paris mériteraient parfois que l'expertise d'une juridiction financière internationale soit sollicitée pour mieux établir les lignes de démarcation entre l'esprit du droit et des libertés des peuples souverains et les contraintes conventionnelles entre gouvernements emprunteurs plus ou moins emprunts de probité et fonds plus ou moins éthiques.

 

 

                                                      

 

 

GIISFED

 

 

 

ACTUALITE DU GRANTHON INTERNATIONAL INSTITUTE FOR STATE FINANCE EDUCATION

 

 

 

 

LA PRESTATION DE SERMENT DE LA PREMIERE COHORTE DES CONSEILLERS EXECUTIFS D'ETATS

 

PROMOTION MARTIN CHUNGONG

 

GENEVE 1ER AVRIL 2023

 

 

 

       La première cuvée du Granthon International Institute of State Finance Education (GIISFED)

    De gauche à droit : Le Chancelier Ordinal, l'Archi-Maître Antiste Sylvestre PIAM; l'Archi-Maître Principal Jeune Chevron Laurence BAILLIF, Directrice Générale du Cabinet GRANTHON;  Docteur Mannuela SUNJIO-PIAM, Membre du Jury, Vice-Présidente du Conseil d'Administration du Cabinet GRANTHON; l'Archi-Maître Principal Jeune Chevron Carole HAPPI, Major de promotion, General Counsel du Cabinet GRANTHON et Secrétaire Générale du Conseil de l'Ordre; l'Archi-Maître Principal Hilaire DJOMO, Managing Director chez GRANTHON, Directeur de la Communication et de la Formation, Secrétaire Général Adjoint du Conseil de l'Ordre; Monsieur le Professeur Chicot EBOUE, Ancien Vice-Président de l'Université de Lorraine, Président du Jury; l'Archi-Maître Principal Eric GODBILLE, Managing Director  chez GRANTHON, Directeur Régional Afrique Centrale CEEAC, Secrétaire Général du Conseil d'Administration du Cabinet GRANTHON; l'Archi-Maître Ch. Lambert SONNA-MOMO, Président du Bureau Exécutif de la CHAPICEE, membre du Jury; l'Archi-Maître Principal Jeune Chevron Chrislain BEN NDJEL, Managing Director chez GRANTHON, Directeur Financier et Vice-Président du Conseil de l'Ordre; l'Archi-Maître Principal Johany ADIABOUAH, Managing Director chez GRANTHON, Directeur du Département Afrique du Cabinet GRANTHON; l'Archi-Maître Ch. Simon Pierre TSHIMANGA KENGO, Directeur Adjoint du Bureau du Conseil d'Administration du Cabinet GRANTHON, Membre du Jury; le Très Honorable Martin CHUNGONG, Secrétaire Général de l'Union Interparlementaire, Parrain de la Cohorte 1.

 

 

    Le Très Honorable Martin CHUNGONG, Secrétaire Général de l'Union Interpalementaire et Parrain de la Cohorte 01 lors de son allocution.

 

 

   Le Président du Jury félicite l'Archi-Maître Principal Carole HAPPI, Major de promotion, Premier Jeune Chevron  

 

 

 

 

 

   Les tout nouveaux Conseillers Exécutifs d'Etats rassemblés autour de leur Parrain

  

    Le Chancelier Ordinal et une vue du Jury    

 

     L'Archi-Maître Principal Johany ADIABOUAH prononce son serment de Conseiller Exécutif d'Etats.

 

 

    L'Archi-Maître Principal Hilaire DJOMO prononce son serment de Conseiller Exécutif d'Etats.